Le 13 novembre 2015 s’est tenue à la galerie Iconoclastes (Paris 2ème) « Made in Bond 2 », la 2ème vente aux enchères sur le thème de James Bond, organisée par Vermot et Associés, à l’initiative de deux de nos amis collectionneurs de l’agent 007 !

12065986_510359355801696_5630828734739740752_n

 

            Au programme, affiches originales de différentes nationalités, véhicules Corgi toys, Matchbox, Little Lead Soldiers et Minichamps, figurines Gilbert et Little Lead Soldiers, poupées Mego, Sideshow et Hasbro, pistolets Lone Star et Wicke, assiettes Danbury Mint, jeux de sociétés Milton Bradley, puzzles Playtime, maquettes Aurora et Revell, montres, livres, PLV, revues et de nombreuses répliques d’objets tirés des films : Pull de golf de Goldfinger, lunettes de ski d’Au Service secret de Sa Majesté, jeu de cartes des Diamants sont éternels, jeu de tarot de Vivre et laisser mourir, talkie-Walkie de L’Homme au pistolet d’or, sacoche de L’Espion qui m’aimait, œuf de Fabergé d’Octopussy, plaques de casino de Permis de tuer, casquette de Dangereusement Vôtre, jetons de casino du Monde ne suffit pas, pistolet de Meurs un autre jour, chemise de Casino Royale, permis de conduire de Quantum of Solace, Bulldog et Mug de Q de Skyfall, chaussures de montagne de 007 SPECTRE

 L’occasion a été aussi pour nous de rencontrer Yves Thos, 80 ans, célèbre peinte et affichiste de cinéma, qui participait à cette vente en proposant quelques unes de ces toiles (huiles, crayonnés…). C’est lui qui est l’auteur des deux graphismes de l’affiche d’Au Service secret de Sa Majesté : silhouette de Bond en tenue de ski et Bond entouré des filles et des armoiries, pour laquelle il avait touché un cachet de 1,5 million d’anciens Francs. Il est aussi l’auteur de l’affiche Viva James Bond (festival de 1972). Pour réaliser ces créations, il avait été contacté par un directeur artistique des Artistes associés qui lui avait laissé carte blanche, ou presque.

            Il a commencé sa carrière de peintre au début des années 50 en peignant les panneaux de cinéma (de très grandes toiles qui ornaient les devantures de cinémas). A 19 ans, il est entré chez Pathé Cinéma et va réaliser de nombreuses affiches. Au fil des ans, pour différents distributeurs, il a composé les affiches de nombreux films parmi lesquels Le Général du diable, Il bidone, Le Capitan, Cartouche (une de ses préférées), Spartacus, La dolce vita, Les tribulations d’un chinois en chine, L’homme de Rio et plus tard Flash Gordon, Louisiane… On lui doit aussi les couvertures d’albums pour la jeunesse (Bob Morane…) et même les dessins de boîtes des miniatures Dinky Toys de la fin des années 60 !

            A la fin des années 80, il s’est retiré du monde des affiches de cinéma pour se consacrer uniquement à la peinture dans son atelier du Gard

par François Justamand