Catégorie : NEWS

Débat Batman : invitée Kelvine Dulmour

Dernière invitée de la conférence sur le doublage des Batman : Kelvine Dumour. Cette comédienne est la voix française du personnage de Harley Quinn dans les séries d’animation « Batman la série animée », « Superman l’Ange de Métropolis », « Batman l’Alliance des Héros » et « Justice League Action », ainsi que dans les films d’animation « Batman la Relève: le Retour du Joker », « Batman: Assaut sur Arkham », « Batman et Harley Quinn », « Scoubidou Batman l’Alliance des Héros ». On l’a entendue également sur Catwoman dans la série animée « Batman l’Alliance des Héros » et le film d’animation « Batman Year One ». Kelvine a aussi doublé Teri Hatcher dans « MacGyver », Kelly Preston dans « Jumeaux », Geena Davis dans « Beetlejuice », Drew Barrymore dans « Batman Forever »… Rendez-vous le samedi 23 novembre à 11h00 au Salon des séries et du doublage.

Carte blanche à Sophie Agacinski : invité Henri Courseaux

Retenu par une obligation familiale Michel Ruhl ne devrait pas être parmi nous le 23 novembre (peut-être en fin de débat). Henri Courseaux viendra lui parler de « La tête en l’air », feuilleton de 1993 où il interprète le rôle du père, sur un scénario et des dialogues de Sophie Agacinski. Comédien de théâtre avant tout avec plus de 40 pièces à son actif, Molière, Feydeau, Shakespeare, Henri a été récompensé en 2010 par un Molière pour son travail dans « La nuit des rois ». Il est bien connu des passionnés de doublage pour être la voix d’Herbert Garrison dans « South Park » et Carlo Tentacule dans « Bob l’éponge ».

Débat Friends : invité Jean-Jacques Pron

3e invité de la conférence sur le doublage de « Friends » : Jean-Jacques Pron. Il est l’auteur des doublages de Friends (la totalité de la série), Les Sopranos, Nip Tuck, Les Experts, Bones, Black Sails… ainsi que de plusieurs centaines de téléfilms et un long métrage. Il est aussi président de l’association « Tournez Bobines », qui initie le grand public au doublage de façon ludique et trésorier de l’association professionnelle des auteurs de doublage (UPAD). Retrouvez-le le samedi 23 novembre à 16h00 au 16e Salon des séries et du doublage.

Grandes voix du doublage : invitée Anne Kerylen

Après Micky Sébastian, notre deuxième invitée de la conférence sur les Grandes voix du doublage (23/11 à 14h) : Anne Kerylen <https://www.facebook.com/anne.kerylen?fref=gs&amp;__tn__=%2CdK-R-R&amp;eid=ARDbicei4ILNNdLvMqP0OocpLudOoGs1QuROHtJ-nlq8qzgqcX-yUnfFmhCYECjVCFoy9RAEy7Av0eBK&amp;dti=14505440243&amp;hc_location=group> . Après des études littéraires, Anne choisit de s’orienter vers la comédie. Au théâtre, elle joue sous la direction de Robert Dhéry, Darry Cowl, Michel Roux, Robert Manuel… A la télévision, on l’a voit notamment dans le feuilleton Les Gens de Mogador. Au cinéma, elle tourne pour Michel Gast, qui dirige aussi à l’époque une société de doublage, dans le film Céleste, au côté de grands noms du doublage et de la comédie tels que Perrette Pradier et Philippe Dumat. A partir de 1978, elle devient très active à la synchro. Elle participe à de nombreuses séries à succès telles que Le Club des Cinq, Drôles de Dames (Shelley Hack), Frank chasseur de fauves, Falcon Crest, Dynastie, Côte Ouest… au soap Les Feux de l’amour sur deux actrices différentes, ainsi qu’aux dessins animés Albator, Lady Oscar… Au ciné, elle prête sa voix à Lois Maxwell alias Moneypenny dans L’Espion qui m’aimait, à Lois Chiles dans Mort sur le Nil d’Agatha Christie et à Molly Cheek dans la trilogie des American Pie. Mais Anne est aussi directrice artistique au doublage puisqu’elle s’est chargée du doublage, entre autres, des séries Une nounou d’enfer et de Scotland Yard, crimes sur la Tamise.

ROSE

Au cinéma Marthe Villalonga a tourné à plusieurs reprises avec André Cayatte, Claude Zidi et le réalisateur américain Samuel Fuller, mais elle a été popularisée par « Un éléphant ça trompe énormément » d’Yves Robert, « Le coup de sirocco » d’Alexandre Arcady, et reconnue avec « Ma saison préférée » d’André Téchiné.

Pour les séries et les feuilletons cela va de « Janique Aimée » à « Kaamelott » en passant par « Maigret », « La poupée sanglante » et bien sûr « Maguy » dans lequel elle tenait le rôle de Rose, la bonne à tout faire, et dont elle viendra plus particulièrement parler lors de la Carte blanche à Sophie Agacinski.

%d blogueurs aiment cette page :