007 et la France, une histoire d’amour

par François JUSTAMAND

DB5

A l’instar de Harry Potter et de Star Wars, le monde de l’agent secret James Bond 007 s’expose enfin à partir du 16 avril, et ce jusqu’au 4 septembre 2016 à la Grande halle de la Villette (Paris 19ème).

Créée en 2012 par le Barbican Center à Londres, à l’occasion des 50 ans de 007 au cinéma, l’exposition James Bond a bien voyagé depuis puisqu’elle s’est rendue à Toronto, à Shanghaï, à Melbourne, à Moscou, à Rotterdam, à Madrid et plus récemment à Mexico. Elle arrive enfin en France, une terre pas si étrangère au monde de JB puisque comme le dit Meg Simmonds – directrice des archives d’Eon Productions – la maison mère de 007 – à la conférence de presse qui s’est tenue ce jour (13/04), le beau James a toujours eu beaucoup de connexions avec le pays du champagne, le vrai, celui du Dom Pérignon (de préférence 55) ou du Bollinger (« si c’est du 69, c’est que vous m’attendiez »).

En effet, depuis 1962, nombre d’actrices françaises ont joué les James Bond Girls : Claudine Auger (Opération Tonnerre), Corinne Cléry (Moonraker), Carole Bouquet (Rien que pour vos yeux), Sophie Marceau (Le Monde ne suffit pas), Eva Green (Casino Royale), Bérénice Marlohe (Skyfall), Léa Seydoux (007 SPECTRE)… Sans compter ces vils acteurs français qui ont voulu tuer notre héros préféré : Michael Lonsdale (Moonraker), Louis Jourdan (Octopussy), Mathieu Amalric (Quantum of Solace)…

aston skyfall

Quant aux lieux de tournages, ils sont aussi multiples puisqu’on peut citer le Château d’Anet et Paris (Opération tonnerre), le Château de Vaux-le-Vicomte et le centre Pompidou (Moonraker), la Tour Eiffel et le château de Chantilly (Dangereusement Vôtre), Monte Carlo (GoldenEye), les Pyrénées (Demain ne meurt jamais), les Alpes (Le Monde ne suffit pas)…

L’exposition James Bond s’installe donc dans les 1500 m² de la Grande Halle de la Villette pendant près de 5 mois. Tous les fans francophones (et même d’ailleurs) de l’espion britannique vont se hâter de venir car plus de 500 accessoires originaux sont exposés parmi lesquels le pistolet d’or de Scaramanga (L’homme au pistolet d’or), les chaussures « piquantes » de Rosa Klebb (Bons baisers de Russie), les maquettes de la Lotus Esprit amphibie (L’Espion qui m’aimait), la mongolfière de Q (Octopussy), le dirigeable de Zorin (Dangereusement Vôtre), de l’Aston Martin DB5 utilisée dans Skyfall, et même une à l’échelle 1 du hors-bord que Bond conduit dans le prégénérique du Monde ne suffit pas.

A ces accessoires s’ajoutent aussi les nombreux costumes originaux eux-aussi tels que le smoking de Roger Moore dans Octopussy ou la robe de soirée très décolletée du Major Anya Amasova (Barbara Bach, Mme Ringo Starr) dans L’Espion qui m’aimait. Certains sont des répliques exécutées à l’identique comme le bustier dorée de Miss Pussy Galore (Honor Blackman), pilote personnel de l’odieux Goldfinger dans le film éponyme ou encore le bikini de la belle Ursula Andress dans James Bond 007 contre docteur No.

robe anya

Pour terminer, soulignons que la valeur ajoutée de cette exposition française est la présence des accessoires et costumes du dernier film en date, 007 SPECTRE, tels que ceux du prégénérique à Mexico pour la fête des morts, ou encore la robe en soie verte de Léa Seydoux ou le smoking blanc-crème de Daniel Craig dans la scène du train qui traverse le désert marocain.

Et si comme tout cela ne suffisait pas (vous tirez déjà la langue, c’est certain), la double cerise sur le gâteau est la présentation de la mythique Aston Martin DB5, vue pour la première fois dans Goldfinger, et de l’impressionnante Aston Martin DBS de 007 SPECTRE.

Alors, chers lecteurs ne cherchez plus, et plongez-vous dans l’univers cinématographiques de 007 grâce à cette exposition, et découvrez ainsi un monde « bigger than life » qui fait rêver petits et grands depuis plus de 50 ans.

Infos pratiques :
« James Bond 007 L’Exposition : 50 ans de style Bond » ouvrira ses portes dès ce samedi 16 avril, dans la Grande Halle de la Villette, Paris (19ème). Elle sera ouverte tous les jours de la semaine de 10h30 à 19h30 (dernière entrée à 18h), et les week-ends et jours fériés de 9h30 à 20 h (dernière entrée à 18h30)*.

Tarifs : 21, 99 € en plein tarif / 16,99 € enfants de moins de 12 ans / 69,99 € Pack Famille (2 enfants + 2 adultes)

*Exceptions : Ouverture de 10h30 à 14h les 26 et 27 mai, et de 9h30 à 14h les 28 et 29 mai. Fermeture le 8 mai et le 5 juin 2016.