les-tetes-brulees_826_21035

« Pendant la Seconde Guerre mondiale, le commandant des Marines, « Pappy » Boyington était à la tête d’une escadrille de pilotes de chasse. Celle-ci était composée de marginaux et d’aventuriers qui devinrent les terreurs du Pacifique… On les appelait les têtes brûlées ! ». Indisciplinés au sol, cette joyeuse bande de soldats fait des merveilles dans les airs, et met à mal les ennemis Japonais, au cours de nombreuses missions périlleuses.


tetesbrulees13

 Librement inspirée des exploits de Gregory « Pappy » Boyington et de son « Black Sheep Squadron » durant la guerre du Pacifique lors de la Seconde Guerre mondiale, cette série met en scène les aventures de ces pilotes anticonformistes et téméraires pilotant leur Corsair.

Le commandant Greg « Pappy » Boyington devait son surnom au fait qu’il était sensiblement plus âgé que ses pilotes. Il possédait une chienne Bull Terrier appelée Mascotte puis Barback (« Meatball » dans la version originale). Ce chien lui appartient mais il le fait passer pour celui du général Moore dans l’épisode pilote Flying Misfits. Mais ce dernier déclara qu’il ne voudrait pas d’un chien aussi laid.

lamascotteavecpepe

Avec ses pilotes indisciplinés mais valeureux, il est en butte aux persécutions du colonel Lard. Mais le supérieur de celui-ci, le général Moore, est bien conscient des qualités de Boyington et modère son subordonné.

Le personnage populaire John David« Hutch » Hutchinson est tué dans l’épisode Last One for Hutch et il est remplacé par le chef mécanicien qui avait rejoint l’escadron dans l’épisode Le Couteau dans la plaie(« Devil in the Slot »).

Le nom des îles du Pacifique où se déroule l’action a été modifié par rapport à la réalité : c’est ainsi que l’escadrille est basée à Vella la Cava (dans la réalité Vella Lavella) et l’état-major du général Moore se situe à Espritos Marcos (dans la réalité Espiritu Santo).

les-tetes-brulees-texte


Robert Conrad  magnifique Papy

Robert-Conrad-as-Maj-Greg-Pappy-Boyington-black-sheep-squadron-25297850-635-800

Robert Conrad a sans conteste l’aura indispensable pour interprété le major historique et campe un petit chef d’escadrille aux jambes solidement plantées sur le sol (être pilote n’empêche rien), respecté et redouté de ses subordonnés dont il partage les épreuves au quotidien, dormant comme eux sous une tente (avec son chien) et s’enfilant bière sur bière au mess des officiers. S’il s’est essayé ou s’essaiera à d’autres rôles (celui de Sloane, Agent Spécial lorgnait du côté de James Bond tandis que celui de L’Homme de Vienne est un espion au charme… européen), Conrad reste attaché à ceux de James West ET de Greg Boyington qui lui collent à la peau. Le courant passe immédiatement entre le comédien et son équipe, comme il passait avec Ross Martin (Artemus Gordon) dans Les Mystères de l’Ouest.


Un casting de seconds couteaux exceptionnels 

tetesbrulees3

James Whitmore, Jr, fils de l’acteur James Whitmore, est le premier second rôle de la série puisqu’il campe le second de « Pappy », le Lt Gutterman, absent ensuite de la seconde saison : or, Whitmore réapparaîtra dans plusieurs épisodes de Magnum et sera le policier veule Bernie Terwilliger dans Rick Hunter produite en 1984 par Cannell, après avoir également côtoyé James Garner dans 200 dollars plus les frais ; Whitmore Jr en outre passera très vite de l’autre côté de la caméra et se fera réalisateur, notamment sur les séries de Cannell et Bellisario.

tetesbrulees4

Simon Oakland, le flic de West Side Story, est le Général Moore, un personnage taillé d’une pièce, fort en gueule et impressionnant mais juste au fond, l’interlocuteur idéal pour Greg Boyington qui a en horreur les simagrées procédurières du Colonel Lard, hélas son contact numéro un, avant le Général Moore : Lard est interprété par Dana Elcar, un autre vétéran de la télé qui deviendra quelques années plus tard le patron de Richard Dean Anderson dans MacGyver.

3ndhthj8

Larry Manetti (Bobby Boyle) sera Rick dans Magnum après être apparu dans Galactica et 200 dollars plus les frais.

tetesbrulees5

Jeff MacKay (French), lui, sera l’un des copains militaires de Magnum dans la série du même nom avant de devenir le père de Bud Roberts dans JAG, il joue en outre dans Jake Cutter et dans Berlin antigang créée après la fin de Magnum par l’un des scénaristes attitrés de la série, Reuben Leder

tetesbrulees9

W.K. Stratton (Casey), futur récurrent de Code Quantum et d’Agence Tous Risques, participera aussi à plusieurs épisodes de Magnum. On pourrait prolonger la liste : qu’il suffise d’y ajouter John Larroquette, revu plus tard dans Tribunal de nuit et The Practice.

tetesbrulees6

Robert Ginty, récemment disparu, qui tentera de jouer les émules de Schwarzenegger au cinéma, et encore Red West, déjà cascadeur et acolyte de Conrad sur Les Mystères de l’Ouest, habitué aussi des séries de Larson et des autres.


Une bonne partie des épisodes aériens a été tournée dans les îles du Détroit au large de la Californie du Sud qui présentaient des caractéristiques semblables. Ainsi que sur l’aérodrome aujourd’hui fermé de Indian Dunes, près de Valencia en Californie. On peut voir parfois des camions modernes passer dans le lointain.

Une autre nouvelle technique a consisté à fixer des caméras sur les casques des pilotes, apportant une vision nouvelle pour des avions monoplace. Mais en raison des reflets sur le plexiglas, la majorité des plans a dû être filmée avec les cockpits ouverts.

Pendant le tournage de la série, Boyington rencontra Masajiro « Mike » Kawato le pilote japonais qui prétendait l’avoir abattu en 1943. Mais en fait, s’il a bien participé à ce combat, c’était dans une partie différente.

Le vrai Gregory Boyington a fait plusieurs apparitions dans la série. On peut le voir dans l’épisode 15 de la première saison (deuxième partie de Objectif Rabaul), où il joue le rôle d’un général qui souhaite à « Pépé » « plus de trouble fête comme lui » dans l’aviation américaine. Dans l’épisode 23 de cette même saison, intitulé Le Duel, il remet une décoration à « Pépé ». Enfin, il fait une dernière apparition dans l’épisode 6 de la deuxième saison, Organisation, où il interprète ce même général qui participe à une fête.

96330


Il est amusant de constaté que malgré bien des qualités la série ne dura pas plus de deux saisons .

par Paul